Livraison gratuite avec achat de 50$ et plus | Découvrez l'abonnement mensuel

0

Votre panier est vide

avril 06, 2021 3 Minutes

Bienvenue à la quatrième Chronique Café! Chaque mois, vous pourrez découvrir, explorer, apprendre ou comprendre un aspect de l’univers fascinant qu’est celui du café!

Avez-vous déjà réfléchi à ce qui rend un café parfait? Dans la culture italienne du café, la recette secrète se résume en quatre aspects; les 4 M du café: la miscela, il macinadosatore, la macchina e la mano. En français: le Mélange, le Moulin (ou la mouture), la Machine et la Main… explorons-les!

 

Le Mélange (la miscela)

Bien sûr, avant quoi que ce soit, si le mélange que vous utilisez pour préparer votre café n’est pas à la hauteur, vous auriez beau avoir la meilleure machine à café au monde, votre café ne sera pas de taille (et définitevement par perfetto)!

Le PLUS important dans la sélection du mélange, c’est qu’il soit à votre goût. En tant que barista ou torréfacteur, il est normal que nous ayons une préférence pour un mélange ou une origine ou une autre, mais ça ne veut pas dire que ce mélange est parfait pour vous!

Si vous êtes le genre de personne à aimer un café doux, suave et sans acidité et que vous choisissez un sac de café kényan torréfié noir, alors vous commencez mal, un brésilien torréfié brun saura probablement mieux vous plaire. Posez des questions à votre torréfacteur ou votre barista. Ils sont formés pour vous conseiller selon vos goûts!

Si vous en êtes à votre première fois à acheter un sac de café, n’ayez crainte, je vous propose de commencer avec un mélange équilibré, ni corsé ni velouté (le Mélange Passion chez Café IN par exemple!) Commencez avec 250g à la place de 500g. La fois suivante, vous saurez si vous préférez un mélange plus corsé, plus velouté, plus acide, moins acide, plus fruité ou plutôt noisette.

Ça peut prendre plusieurs essais avant de trouvez le mélange qui fera chanter vos papilles, il se peut même que vos goûts changent avec le temps; c’est normal et c’est ce qui rend le jeu intéressant!

 

 

Le Moulin -ou la Mouture- (il macinadosatore)

Une fois que vous avez sélectionné votre mélange parfait, il s’agit maintenant de le moudre afin de l’infuser. La mouture est un aspect primordial dans l’expérience café. J’ai toujours cru qu’il valait mieux investir plus dans son moulin que dans sa machine à café. Si votre mouture n’est pas optimale, votre café ne le sera pas non plus.

Le premier aspect de la mouture c’est qu’il convienne à votre machine. Si vous utilisé une machine à espresso électrique du type Saeco ou Avanti ou autre, il vous faudra un café moulu finement, alors que pour une presse française, il vous faudra un café moulu grossièrement. Si vous achetez votre café moulu dans une brûlerie, vous êtes entre bonnes mains, mais pour ceux qui moue leur café à la maison, il faudra s’assurer quotidiennement que votre moulin soit bien réglé afin de garantir une extraction optimale.

 

 

La Machine (la macchina)

Maintenant que votre mélange est choisi et que vos grains sont moulus, il est temps d’infuser votre café! La première chose qu’il faut savoir, c’est que chaque méthode d’infusion a ses particularités. Par exemple, un espresso produit un café aux arômes concentrés et au goût puissant alors qu’un café filtre contiendra plus de caféine qu’un espresso mais une gorgée moins poignante. Un café infusé dans une presse française est la meilleure façon de déguster un café à la maison et d’y déceler les multiples arômes complexes du mélange que vous utilisez.

Chaque instant est propice à une infusion différente, le matin un café filtre peut vous aider à vous réveiller, l’après midi un cappuccino peut vous relaxer…

Un autre aspect important de la macchina c’est si elle fonctionne bien et si elle est propre et bien entretenue! Même si vous avez un mélange parfait moulu optimalement et que vous avez payez votre machine plus de $2,000 mais que celle-ci n’a pas été nettoyée depuis 3 mois, il se peut fort bien que votre café ne soit pas à la hauteur.

Donc ce n’est pas seulement une question du mode d’infusion choisi, mais aussi de la condition de votre machine.

 

 

La Main (la mano)

Et puis finalement, tout ça est bien beau, mais si vous n’avez jamais préparé de café de votre vie ou tout simplement que c’est la première fois que vous utilisez votre nouvelle machine, cela se traduira dans le goût de votre café.

Les mains du barista sont extra-importantes dans le processus de préparation d’un café parfait. La technique, le savoir-faire et l’expérience sont directement proportionnels à la qualité du produit fini, soit votre espresso macchiato ou votre cortado ou votre tasse de café filtre.

La pratique, les conseils de votre torréfacteur ou barista local et les tutoriels YouTube sauront faire de vous un Super-Barista!

 

 

Donc voilà qui conclut notre quatrième chronique! J’espère que vous avez apprécié! Le mois prochain, nous explorerons ensemble la meilleur façon de conserver votre café!

En attendant, buon caffè!

 

JF Rondeau
JF Rondeau


Laisser un commentaire


Voir l'article entier

Chronique Café 1 – D’où vient le Café?
Chronique Café 1 – D’où vient le Café?

avril 06, 2021 2 Minutes 1 Commentaire

Si vous êtes un client assidu du Café IN, vous avez probablement déjà aperçu notre légende du café qui est affichée sur le mur en entrant à droite. Elle va comme suit...
Voir l'article entier
Chronique Café 2 – Du Caféier à la Tasse!
Chronique Café 2 – Du Caféier à la Tasse!

avril 06, 2021 4 Minutes

Avant de pouvoir déguster votre cappuccino, les grains de café qui ont servit à le préparer ont passé à travers bien des étapes (et des kilomètres!) afin d’être à la hauteur de vos attentes!

Voici, en version abrégée, le parcours et le processus par lequel passent les grains de café, du caféier (arbuste sur lequel pousses les cerises de café) à votre tasse:

Voir l'article entier
Chronique Café 3 – La Torréfaction
Chronique Café 3 – La Torréfaction

avril 06, 2021 3 Minutes

La torréfaction c’est le fait de cuire les grains de café afin d’en extraire les huiles essentielles et de les caramélisées sur la surface du grain. C’est cette caramélisation qui fait ressortir les arômes des grains de café.

La torréfaction est un jeu de température de cuisson ainsi que de temps de cuisson. C’est un art!

Voir l'article entier